Mugello : Lever un Verre aux Réalistes.

Alors qui l’avais prédit ? Si vous l’aviez fait, j’espère que vous avez utilisez chance pour déposer un gros pari sur le GP Italien. Avec le temps qui semblait plus prévisible, la Yamaha qui gagne sur cette piste depuis des années et Le Mans nous ayant donné un superbe spectacle, ce qui allait se passer au Mugello semblait téléphoné. De toute évidence, Rossi et Viñales allaient doubler et évidemment, cette fois, « Le Docteur » ne tomberait pas. Non ?

Encore Faux.

Tout d’abord, Valentino Rossi. Il y a des gens qui doutent de ses paroles, sur ses luttes qui se transforment en miracles du diamine. Mais cette fois ce n’est pas une citation de la conférence de presse ou une mauvaise chute que Rossi aurait connu dans le week end. C’est un accident de MotoCross.

Alex Marquez #73 - Thomas Luthi #12 - Mattia Pasini #54 - Moto2 - Autodromo del Mugello - 2017 -

A quel point est-ce grave ? A quel point les promoteurs de circuits doivent paniquer ? Après s’être qualifié deuxième et quatrième, il peut sembler trop exagéré maintenant - Mais certaines choses que vous ne pouvez pas nier. Personne ne reste à l’hôpital une nuit s’il n’y a pas lieu d’être. Nous pouvons donc être d’accord que sa course a été extrêmement impressionnante. Malgré ses blessures du Mans, il est encore présent à la maison près de la victoire.

Ensuite Viñales qui a peut-être eu l’avantage ; Avec les données que l’homme à souvent gouverné le Mugello, la moto qui va bien et le bonhomme étant parfaitement en forme. Mais se promener derrière les lignes ennemies, garder son calme et prendre la second place en pensant au championnat est un bon week end.

Ce fut un peu éclipsé par ceux qui l'entouraient sur le podium.

Petrucci d’abord qui n’avait jamais été sur un podium au sec, tout comme le vainqueur de la course n’ayant jamais remporté une victoire au sec. Entrer en P4 était impressionnant, mais une erreur aurait été si simple. En se rappelant qu’il était à la maison et qu’il devait donc essayer, il l’a fait ! Un homme en mission, semblant surmonter ce qui était des côtes très biaisées. Tout comme Dovidzioso, et avec beaucoup de félicitation pour Lui.

Alors pourquoi est ci génial que ‘DesmoDovi’ gagne ? Principalement parce que Dovizioso est l’un des pilotes sur la grille de départ qui est humain. Il n’est pas l’un de ceux qui à défini la limite du sport, il n’a jamais disparu dans la distance – Il maximise son talent avec beaucoup d’expérience et de travail, ce qui fait que c’est un très bon pilote.

Tito Rabat #53 - EG 0,0 MarcVDS - MotoGP - 2017 - 

« Les gens disent que je suis négatif, moi j’appelle cela réaliste » - C’est ce qu’il explique au sujet de son attitude.

Dovizioso est un exemple Réaliste, pour le reste d’entre nous qui ne sommes pas surhumains. Il est un gars talentueux qui à réussi à gagner de façon difficile – En montant un échelon à la fois. Il est plus un gars normal, bien qu’un peu moins que Petrucci. Dovi a également été réveillé à 4h du matin le jour même de la course, était gravement malade, il a manqué le Warm Up à cause de cela.

Alors, qu’est ce qui l’a finalement mené jusqu’au bout de cette course, de façon réaliste ? Etant prêt sur la piste, il a simplement refusé d’être arrêté, ne se sentant pas à 100%. Et c’est une bonne chose !! Bien sûr nous voulions voire Marquez, Lorenzo, Pedrosa, Rossi ou Viñales se battre au front ensemble. Mais voir quelque chose de différent est génial.

Tout le monde aime un Outsider. Et peut-être que ce n’est pas vraiment le mot pour Dovizioso, parce que Ducati à les hommes, a utilisé beaucoup de temps pour en arriver là. Alors levons un verre aux réalistes – pendant quelques jours au moins – avant que le GP catalan remodèle cela à nouveau !

-

Voudriez-vous en voir plus? Découvrez notre galerie de photos pour voir encore plus d'images de la saison 2017 - MotoGP et beaucoup d'autres séries de course!

https://www.probolt-france.com/photogallery/motogp