Argentine : un Viñales imparable rencontre un Marquez mobile

Sur Papier, les premiers gagnants du championnat du monde MotoGP sont souvents censés être comme ceci : Lorenzo, Marquez, Rossi. Mais c’est à partir d’un livré écrit différement écrit avant 2017 ; Alors que Maverick Viñales continue d’éditer les chapitres et de créer son propre territoire. Tandis que le nouveau pilote Yamaha nous attache à ce nouveau cadeau, Marc Marquez a des Flashbacks jusqu’en 2015.

Beaucoup a été fait du « nouveau Marquez» la saison dernière, alors que l'homme de Repsol Honda a éliminé les erreurs et les décisions éruptives d'un difficile 2015 à reprendre la couronne avec des armes pas souvent vues dans son arsenal: patience et contrôle. Fier de ce titre gagné et à juste titre, le Pilote de Cervera semblait être un homme changé. Jusqu'à ce qu'il soit à l'écart de la tête avec deux secondes d'avantage en Argentine.

2015 nous a rendu la tâche difficile pour peindre l’image complète d’un Dani Pedrosa blessé seulement de retour à sa pleine force en second moitié de saison ; En 2017, la perte de Repsol Honda en Argentine peut au moins être un gain psychologique pour Marquez, car Pedrosa à également échoué – Exactement au même endroit. Marquez sait au moins que l’erreur était possible, il sait aussi que le rythme était là – le problème étant que les points ne le sont pas.

- Grand Prix 2017 d'Argentine - Autódromo Termas de Río Hondo -

Nous savions que Viñales allait être bon, cela commence à être apparent auant pour ses fans, son équipe et ses rivaux.

Peut-être était-ce un coin cahoteux avec une moto plus difficile qui a causé une erreur qui coûte chère. Peut-être était-ce une erreur de pression du style de 2015. Ou peut-être que le nouveau Marquez est toujours là, il ne s’agit que d’un paysage de course différent qu’il doit parcourir sans creuser d’écart avec Viñales. Marquez doit simplement pousser, et il le sait.

Ou peut-être est ce juste le second round – Le MotoGP fera ce qu’il fait toujours quand vous vous en attendez le moins et tout changera à nouveau au Texas.

Marc Marquez et son Frère Alex espèrent que tout va changer au second Round. Alex a dépassé la course Moto2 en une dernière poussée pour rattraper son coéquipier pour la victoire, après que les pilotes Estrella Galicia 0,0 Marc VDS aient simplement disparu dans la distance.

- Miguel Oliveira - Red Bull KTM Ajo - Franco Morbidelli - MarcVDS - Thomas Luthi - CarXpert Interwetten - 

Un Duel pour la victoire a vu Franco Morbidelli prendre sa seconde victoire de l’année qui n’était pas conscient du drame de Alex aux arrières postes. Alex à récupérer son Kalex endommagé pour un Finish comme un Flashback vers Mark’s café racer Honda à l’étape Allemande du championnat du monde Superbike l’année dernière – tout en nous donnant l’une des images les plus durables du week-end alors qu’il était consolé par un mécanicien à son retour au Box.

Beaucoup est fait sur le long terme pour les titres, mais dans la vie il faut tenter. Et ils ont essayé, quel que soit le résultat - Viñales, Marc Marquez, Morbidelli, Alex Marquez ... Brad Binder qui à fini dans le top 10 en Moto2 avec un bras encore si gravement blessé, le pilote Red Bull KTM Ajo attend encore une opération chirurgicale. Mir, McPhee, Martin ... Miguel Oliveira en prenant le premier podium de classe intermédiaire de KTM ... Kaito Toba obtient son premier top dix ... Red Bull KTM Factory Racing marquant leurs premiers points de MotoGP...

- Pol Espargaro & Bradley Smith - KTM RC126 -

Des performances fantastiques et un autre podium pour le plus grand pilote de dimanche - Valentino Rossi – Et rien moins que son 350e GP. 

Donc, comme cela se produit toujours après un week-end de course, certains célèbreront et certains se rassureront. Mais une chose est sûr :  nous pouvons tous célébrer ce championnat qui se forme déjà, et nous n'avons eu que deux tours !